MAP

Egeria densa Planch.
Égérie dense, Élodée dense

Carte de la répartition par commune
Carte de la répartition par maille


Famille : Hydrocharitacées

Répartition française : plante originaire d'Argentine, très appréciée par les aquariophiles, qui s'est naturalisée en France à partir des années soixante ; localement envahissante sur le littoral atlantique (Normandie, Bretagne, littoral aquitain) ; signalée aussi çà et là dans l'intérieur des terres (Dordogne, Essonne, Auvergne, Ain, Doubs).

Répartition régionale : encore anecdotique dans la région, où elle est signalée dans le val d'Allier à Dallet (Puy-de-Dôme), ainsi que dans le bassin du Puy-en-Velay, sur la commune de Polignac (Haute-Loire).

Écologie : sablière en eau (station du val d'Allier) ; cuvette peu profonde creusée dans la roche basaltique et remplie d'eau toute l'année (station du bassin du Puy-en-Velay).

Type biologique : Hydrohémicryptophyte à rhizome (vivace)

Floraison : juillet/août

Type chlorologique : Sud-américaine

Statut d'indigénat : Taxon naturalisé (sténonaturalisé)

Rareté : Taxon exceptionnel

Commentaire : taxon proche des espèces du genre Elodea, dont il se distingue par le plus grand nombre de feuilles par verticille (les supérieurs par 4-5, alors qu'elles sont généralement réunies par 3 chez les Elodea), celles-ci étant également plus longues (jusqu'à 3 cm). De plus, les fleurs d'Egeria densa sont de plus grande taille (pétales de 8-12 mm de long, contre moins de 5 mm chez Elodea). En France, il n'existe que des individus mâles de cette espèce. Taxon déjà envahissant dans certaines contrées françaises à climat doux, son expansion est à surveiller dans le val d'Allier, où il pourrait proliférer, à l'instar des espèces du genre voisin Elodea.
CHLORIS® CBN Massif central - 24 Mars 2019


État de l'information disponible dans le système d'information
CHLORIS® à la date de consultation.

Citer cette page :
Conservatoire botanique national du Massif central.
24 Mars 2019 <http://www.cbnmc.fr/chloris>.

Retour