×

Valorisation et participation aux réseaux de suivi du CBN Massif central

PÉRIODE

01/04/2018 au 01/09/2018

LIEU

  • Travail de bureau : au siège du Conservatoire botanique national du Massif central (Chavaniac-Lafayette, Haute-Loire)
  • Travail de terrain : Montagne ardéchoise, Planèze de Saint-Flour essentiellement et déplacements ponctuels sur d’autres territoires auvergnats.

CONTEXTE

Le CBN Massif central est investi depuis de nombreuses années dans des programmes d’actions/recherches multipartenarials (Pôle AOP, INRA, CDA, ODG, CBNx) sur les milieux ouverts herbacés du Massif central. Il a ainsi participé aux programmes structurants suivants :

  • Programme MOH « Milieux Ouverts herbacés » : Appréciation de la diversité végétale dans le parcellaire agricole, proposition d’une méthodologie standardisée d’appréciation de la diversité et de l’état de conservation, développement de l’approche sur les végétations associées et les bords de parcelles comme nœud structurel de la trame agro-pastorale ;
  • Programme AEOLE : déploiement de la typologie multifonctionnelle des prairies à l’échelle du Massif central (http://www.prairies-aoc.net/). Cette typologie des prairies du Massif central fait l’objet d’une diffusion auprès des conseillers fourrages du Massif central :
  • Programme ATOUS : Programme inter-massifs (Alpes du Nord, Massif central, Pyrénées Atlantiques) : Vers une approche Territoriale de l’Autonomie Fourragère et des services rendus par les systèmes fourragers à dominante herbagère en production fromagère AOP de Montagne. Ou : Comment et en quoi l’autonomie fourragère modifie les services écosystémiques rendus par les prairies en zone de production fromagère AOP de montagne ?

Globalement les objectifs partagés par l’ensemble des structures investis dans ces programmes sont de :

  • Préserver et restaurer la biodiversité des milieux ouverts herbacés (trame agropastorale) du Massif central ;
  • Améliorer et développer la gestion agro-écologique et la valorisation économique de la diversité des milieux ouverts herbacés ;
  • Favoriser les échanges de savoirs, l’expérimentation de pratiques agropastorales innovantes et la reconquête de surfaces pastorales, etc.

Pour l’année 2018, le CBN Massif central participera activement à deux programmes de suivis de prairies en lien avec des collectifs d’agriculteur, l’un sur la montagne ardéchoise en Ardèche, l’autre sur la Planèze de Saint-Flour dans le Cantal, à cette occasion de nouvelles parcelles devront être suivies à l’aide de quadrats et des enquêtes de pratiques agricoles seront à conduire selon un modèle standardisé. Le travail sur la Montagne ardéchoise s’accompagnera de journées de formation pour les agriculteurs auxquelles le stagiaire pourra participer.

Enfin le CBN Massif central participe à de nombreuses autres études plus ponctuelles (concours prairies fleuries, suivis NATURA 2000 dans le cadre des MAE, …) qui ont permis en une dizaine d’années de rassembler un lot conséquent de données flore, en lien avec les pratiques agricoles relevées sur ces parcelles.

Pour autant, ces données, issues de différents programmes, ne sont pas rassemblées dans une base de données structurée et un travail d’uniformisation est à conduire afin de disposer à termes d’un lot de données cohérent et homogène à l’échelle du territoire d‘agrément du CBNMC.

OBJECTIFS

Le stage sera axé sur trois missions, qui sont par ordre d’importance :

    • Travailler à l’uniformisation des données flore et pratiques agricoles déjà recueillies dans les différents programmes précédents, mise en place et structuration d’une BDD unique comprenant environ 1000 parcelles ;
    • Participer aux inventaires de terrain sur la saison 2018, compléter le recueil des pratiques agricoles sur certains jeux de données ;
    • Analyser les données de la BDD selon les méthodes statistiques classiques et participation à la valorisation de ces résultats sous forme d’un article qui sera publié dans une revue spécialisée.

ENCADREMENT

      L’encadrement du stage sera assuré par le Chargé de mission responsable du projet. Le stagiaire bénéficiera, de plus, du savoir-faire de toute l’équipe du CBN en ce qui concerne l’exploitation de base de données, les analyses statistiques, les outils d’exploitation bibliographique (système d’information CHLORIS® du CBNMC), la réalisation d’inventaires. Il pourra s’appuyer plus ponctuellement sur les personnels scientifiques et techniques des organismes avec lesquels le CBN Massif central travaille sur ces problématiques.

MOYENS MIS À DISPOSITION

      Poste informatique, centre de documentation, et moyens du Conservatoire botanique national du Massif central.

RÉMUNÉRATION PROPOSÉE

      Indemnité forfaitaire de stage, 15% du plafond horaire de la sécurité sociale (soit en valeur 2017 environ 450 €/mois) Frais de déplacement pris en charge, nécessité d’un véhicule personnel.

DATE LIMITE DE DÉPÔT DES CANDIDATURES

      15 décembre 2017.

CONTACTS

    Pierre-Marie LE HÉNAFF / 04.71.77.74.06 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.